Alstom déraille, les politiques aussi

le
68
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Comme une lettre à la poste. Alstom, un fleuron de l'industrie lourde tricolore (turbines, centrales électriques, éoliennes, mais aussi TGV, trams...), pourrait passer dans le giron d'une énorme multinationale, la pieuvre américaine General Electric installée à Fairfield (Connecticut), et l'on entendrait presque une mouche voler. Les réactions du Premier ministre Manuel Valls ou du ministre de l'Industrie Arnaud Montebourg sont plutôt timorées. À n'y rien comprendre. Car voici exactement dix ans un certain Nicolas Sarkozy, alors ministre des Finances, s'est démené comme un beau diable pour sauver Alstom d'une faillite provoquée par le rachat au suisse ABB de turbines à gaz qui se révéleront défectueuses. Il fallait éviter que le groupe tombe dans les griffes de l'allemand Siemens dont les métiers (centrales électriques et ferroviaire) étaient largement symétriques. Nicolas Sarkozy, après des dizaines d'allers et retours dans la capitale européenne aux côtés du P-DG d'Alstom Patrick Kron, avait alors obtenu de Bruxelles l'autorisation de faire entrer l'État au capital de l'entreprise (21 %). À maintes reprises, Nicolas Sarkozy, le candidat puis le président, évoquera le sauvetage d'Alstom comme un acte exemplaire.Et voilà que dix ans plus tard, Alstom, qui, entre-temps, forcé par Bruxelles - c'était une condition au soutien de l'État -, s'est séparé des chantiers navals de Saint-Nazaire, partirait, comme ça, à l'étranger....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zerathef le dimanche 27 avr 2014 à 12:44

    Dans cette période d'EFFONDREMENT DES COMPETENCES, CAUSE de la crise, la mauvaise gestion des entreprise qu'ALSTOM illustre et confirme cet état de fait. Les faillites à un niveau record depuis 1945, en 2013 et encore plus en 2014 en sont une autre confirmation de même que l'incompréhension des politiques quant au causes.

  • 300CH le dimanche 27 avr 2014 à 09:17

    et notre Boum-Boum National dira on a sauvé l'entreprise des griffes américaines au profitd'un Européen! (siemens) on en a pas marre de se faire D E C H I R E R et de brader un joyau de la technologie française qui se fait vader non stop depuis plus de 2 ans. On n'en a marre des dirigeants incapables, ainsi que des banques françaises qui ne font pas leur taff, Mon petit coup de G....

  • 300CH le dimanche 27 avr 2014 à 09:12

    Les premiers fautifs sont les gouvernements français: - qui dépensent 57% de la richesse créée par les Français (PIB) contre 45% moyenne européenne, - qui accablent les entreprises françaises d'impôts et de charges ou contraintes administratives au point que leur niveau de marge (EBE/VA) est au plus bas depuis 20 ans, - QUI NE FONT RIEN pour réduire les innombrables gaspillages dans les dépenses publiques, payés par nos impôts et nos cotisations.

  • M1175512 le dimanche 27 avr 2014 à 00:17

    Nos soit-disant élites bradent le patrimoine industriel de la France. Hier Péchiney, Arcelor, aujourd'hui PSA, Alstom. Demain Airbus ? Le point commun à tout cela : l'incompétence doublée de fainéantise, de malhonnêteté, et de manque de courage. Nous pourrons alors nous rappeler la citation de Chateaubriand : " Pleure maintenant comme une femme un royaume que tu n'as pas su défendre comme un homme ! " Si nous ne faisons rien, il ne restera rien à nos enfants !

  • psdi le samedi 26 avr 2014 à 19:32

    C'est marrant, on ne l'entend pas beaucoup sur ses sujets la blondasse du FN?. D'ailleurs, ni l'UMP.

  • gyere le samedi 26 avr 2014 à 18:50

    Il semblerait que Bouygues, soutenu par Montebourde, se soit désengagé d'Alsthom, pour surenchérir dans le rachat de SFR.... à vérifier!!

  • M4328752 le samedi 26 avr 2014 à 18:17

    Déraille......Jeu de mots !!

  • M2766070 le samedi 26 avr 2014 à 17:09

    mais au fait ce forum, c est du social ou de l économie? parce que en économie, tout le monde sait qu il faut dévaluer, on ne peut pas avec l €uro donc changeons, qu a fait le Canada ?y a quelques années? s il avait été accroché au dollars américain ça lui aurait été impossible !!

  • M2766070 le samedi 26 avr 2014 à 17:06

    pfy tu vote qui toi??? hein P§? NON UMP !!! bien continu, y a l UPR mais ça changerait tellement!!

  • zwang12 le samedi 26 avr 2014 à 14:29

    Et Danone-Nestlé, qu'en direz-vous ?