ALSTOM dans le viseur de Bercy après Belfort

le
0

(AOF) - Christophe Sirugue, le secrétaire d'Etat à l'Industrie, devrait recevoir Henri Poupard-Lafarge, le PDG d'Alstom dans la journée, après l'annonce du constructeur ferroviaire de l'arrêt de sa production de trains à Belfort en 2018. En effet hier, la direction du site d'Alstom annonçait la fin des TGV et indiquait que les activités seraient transférées à Reichshoffen, dans le Bas-Rhin, compte tenu de la faiblesse des commandes. Le site sera recentré sur la maintenance et la réparation. Au total, près de 500 salariés sont concernés par la fermeture du site où est né le TGV.

Le groupe Alstom compte 12 sites en France et anticipe d'ici 2018 une baisse de charge de l'ordre de 30% sur ses activités.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant