Alstom confirme son dynamisme commercial

le
0
Un train Pendolino fabriqué par Alstom. (© A. Février)
Un train Pendolino fabriqué par Alstom. (© A. Février)

Au cours du troisième trimestre (octobre à décembre dernier) de son exercice en cours, Alstom a enregistré un niveau de commandes de 2,4 milliards d’euros, en hausse de 46% par rapport à la même période de l’année précédente. Les principaux succès commerciaux du trimestre ont concerné des trains régionaux en Belgique, des trains Pendolino avec la maintenance associée en Italie, un projet d’électrification, de signalisation et de télécommunications en Inde, des locomotives en Suisse, des trains régionaux en Allemagne, etc.

À 28,7 milliards d’euros au 31 décembre 2015, le carnet de commandes représentait plus de quatre années de chiffre d’affaires. Par ailleurs, les ventes du trimestre sont ressorties en hausse de 7%, à 1,6 milliard. Un montant sensiblement en ligne avec les attentes du marché.

Interrogations sur la viabilité du nouvel Alstom

Ces bons chiffres ne profitent pas au titre, en repli de 3% au cours des six derniers mois et toujours campé sous le seuil des 30 euros. La baisse du marché n’explique pas tout. Les investisseurs s’interrogent sur la viabilité du nouvel Alstom recentré sur le ferroviaire. En dépit de ses succès commerciaux, le fabricant de TGV pourrait ne pas avoir la taille critique dans un secteur certes en croissance mais très concurrentiel avec la montée en puissance des constructeurs chinois. L’Etat, qui s’apprête à contrôler 20% des droits de vote, pourrait

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant