Alstom annonce la suppression de 4000 postes dans le monde

le
0
Le groupe va réduire les effectifs de sa branche énergie et contre-attaque dans le dossier Eurostar.

Alstom accuse le coup. Le groupe, qui emploie 96000 personnes dans le monde, a annoncé la suppression de 4000 postes d'ici à mars 2012, dont le non-renouvellement de 1000 emplois temporaires, dans sa branche Power (dédiée à la construction d'équipements pour centrales électriques). Parmi les pays les plus concernés par ces mesures figurent la Suisse, l'Allemagne et les États-Unis. En France, une centaine de postes pourraient être supprimés sur le site de Belfort, qui en compte 2100. Des mesures de mobilité interne devraient être mises en place, après consultation des représentants du personnel.

«Compte tenu de la baisse de la consommation électrique et de la reprise très progressive de la demande, les producteurs d'électricité disposent d'une marge de man½uvre et préfèrent reporter leurs commandes», explique au Figaro Patrick Kron, le PDG d'Alstom. La reprise du marché des centrales thermiques classiques a été beaucoup moins forte qu'attendu. Entre 2008

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant