Alstom abaisse ses prévisions

le
0
ALSTOM RÉVISE À LA BAISSE SES PRÉVISIONS
ALSTOM RÉVISE À LA BAISSE SES PRÉVISIONS

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Alstom a publié mardi des résultats en hausse au titre de son exercice 2012-2013 mais les conditions économiques "dégradées" et l'environnement concurrentiel "difficile" des douze derniers mois l'ont contraint à abaisser ses prévisions.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a fait savoir dans un communiqué qu'il tablait désormais sur une marge opérationnelle stable en 2013-2014 et qui s'améliorera ensuite pour atteindre environ 8% "dans les deux à trois ans suivants", soit à l'issue des exercices clos en mars 2016 ou 2017.

Le groupe attendait auparavant cette marge autour de 8% en mars 2015. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes avaient cependant déjà anticipé la révision à la baisse de l'objectif et prévoyaient un taux de 7,5% en mars 2015.

Alstom a également indiqué qu'il devrait enregistrer en 2013-2014 une croissance organique annuelle "modeste" de son chiffre d'affaires, contre une hausse de plus de 5% prévue précédemment.

Ses ventes n'ont crû que de 2% en 2012-2013, à 20,3 milliards d'euros - alors qu'il avait également dit viser une croissance supérieure à 5% -, avec des revenus plus faibles sur des grands contrats en cours d'exécution dans les renouvelables et des délais imputables aux clients dans certains projets de sa division Grid (transmission d'électricité), notamment en Inde.

Alstom a précisé que ses efforts en matières de réductions de coûts atténueraient les effets du contexte économique, et a indiqué que son flux de trésorerie disponible, surveillé de près par le marché, devrait rester positif pour 2013-2014 et chacun des deux exercices suivants.

Le groupe a enregistré un résultat net de 802 millions d'euros (+10%) au terme de son exercice 2012-2013, un résultat opérationnel de 1.463 millions (+4%) et des prises de commandes de 23,8 milliards (+10%), sa marge opérationnelle atteignant 7,2% contre 7,1% en 2011-2012.

CONTEXTE DIFFICILE DANS LES RENOUVELABLES

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 892 millions d'euros, un résultat opérationnel de 1.388 millions et un chiffre d'affaires de 20.660 millions.

La marge des activités d'Alstom dans les renouvelables a touché "un point bas" à 4,9% contre 7,4% en 2011-2012, pénalisée par le recul des volumes, l'érosion des prix dans l'éolien et l'impact négatif des premiers contrats éoliens signés au Brésil.

Le flux de trésorerie disponible du groupe est en revanche redevenu positif à hauteur de 408 millions d'euros alors qu'il était négatif de 573 millions au terme de l'exercice précédent.

En termes de prises de commandes, le groupe a en particulier vendu 12 turbines à gaz en Chine, en Grande-Bretagne, en Jordanie, en Israël et en Thaïlande, et ses activités Transport ont enregistré leur plus fort niveau de commandes depuis 2009-2010, avec une activité commerciale particulièrement soutenue en Europe de l'Ouest.

Alstom propose un dividende de 0,84 euro par action, en hausse de 5%.

L'action du groupe a clôturé lundi sur un cours de 32,20 euros, enregistrant une hausse de 6,9% depuis le début de l'année après un bond de 28,6% en 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant