Alsace : le loup gagne du terrain

le
3
Alsace : le loup gagne du terrain
Alsace : le loup gagne du terrain

Loup y es-tu ? En tout cas, à Muhlbach-sur-Munster (Haut-Rhin), un habitant l'a vu. Au petit matin, en pleine rue, à quelques mètres de sa voiture, planté devant ses phares. A peine le temps de le voir, à peine le temps de le croire et l'animal a sauté sur un talus «à une vitesse phénoménale», raconte l'homme aux «Dernières Nouvelles d'Alsace». Et comme pour dissiper les doutes : «Je suis chasseur, je différencie un loup d'un chien».

Un autre chasseur chevronné, Raymond Blaise, président du Groupement d'intérêt cynégétique (GIC) du Hohneck, dit en avoir vu un il y a trois ans, à Sondernach, une commune voisine. Il est convaincu que le loup a été «parachuté» dans le massif : «On ne nous fera jamais croire qu'il est revenu tout seul».

Interrogé par le quotidien régional, l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) botte en touche. Mais la carte interactive mise en ligne par l'établissement public est très instructive. Si le loup est bien implanté dans les Alpes et de manière plus localisée dans les Pyrénées, il serait de retour depuis deux ans en Lozère et dans le Haut-Rhin, selon les observations de l'ONCFS. Il était quasiment absent des Vosges en 2011, toujours selon le portail cartographique.

Lieux où le loup a été observé en 2012 (en vert) et en 2013 (en rose), d'après le portail cartographique de l'office national de la chasse et de la faune sauvage.

En 2013, il avait notamment été vu de manière occasionnelle dans deux communes limitrophes de Muhlbach-sur-Munster : Stosswihr et Metzeral. Sa présence était avérée de l'autre côté des Vosges, dans la Bresse (à l'ouest sur la carte). A en croire l'automobiliste de Muhlback-sur-Munster, le loup gagnerait du terrain. Lui qui, rappelle un éleveur, «ne connaît pas de frontière».

Communes voisines de Muhlbach-sur-Munster où la présence du loup était occasionnelle (rose pâle) ou avérée (rose foncé), selon le portail ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le mardi 28 jan 2014 à 18:06

    Très bonne idée hhcc!

  • rodde12 le mardi 28 jan 2014 à 14:59

    Les loups sont utiles...... Aux fonctionnaires chargés de les étudier. Pour le reste je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas autorisés .... A condition que les écolos les gardent en laisse et fassent cela gratuitement. pareil pour les ours et les syndicalistes.

  • cavalair le mardi 28 jan 2014 à 14:05

    hhcc Bonne idee ils sont vert a l'exterieur et rouge a l'interieur ca devrait satisfaire le loup