Alpine: c'est reparti

le , mis à jour à 00:01
0
Alpine-Renault a remporté le titre constructeur de champion du monde des rallyes en 1973 avec la berlinette A110.
Alpine-Renault a remporté le titre constructeur de champion du monde des rallyes en 1973 avec la berlinette A110.

Il n'y aura pas de retour en arrière. Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a donné son feu vert définitif à la renaissance de la mythique marque Alpine, synonyme de voitures sportives et légères, a-t-on appris mercredi de source syndicale. L'engagement ferme de relancer Alpine, après 20 ans de sommeil, "nous a été annoncé en comité d'entreprise la semaine dernière", a indiqué à l'AFP le délégué CGT de l'usine de Dieppe (Seine-Maritime) Patrick Carel, confirmant une information dévoilée par le magazine Challenges. "On savait que le véhicule se ferait. D'ailleurs, il y a des travaux actuellement pour préparer sa fabrication", a ajouté M. Carel. Un palmarès exceptionnelLa résurrection de la marque qui a remporté le premier titre de champion du monde des rallyes constructeur en 1973 et les 24 Heures du Mans en 1973 était déjà évoquée par Renault depuis trois ans, mais s'était heurtée à plusieurs obstacles. Renault avait annoncé fin 2012 avoir noué un partenariat avec le britannique Caterham, présent en Formule 1, pour produire à Dieppe, fief historique d'Alpine, une voiture de sport vendue sous les deux marques. Mais le milliardaire malaisien Tony Fernandes, propriétaire de Caterham, avait revendu son équipe à la mi-2014 à un consortium d'investisseurs suisses et moyen-orientaux, et s'était désengagé de sa collaboration avec la firme au Losange. Dans la foulée, M. Ghosn et l'industriel Vincent Bolloré avaient annoncé en septembre 2014...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant