Alphonse Areola avait la tête basse après Lens

le
0
Alphonse Areola avait la tête basse après Lens
Alphonse Areola avait la tête basse après Lens
Alphonse Areola veut surfer sur la qualification en finale de la Coupe de la Ligue pour battre Metz samedi soir. Auteur d'une erreur face à Lens, le gardien de Bastia a retrouvé la confiance après la séance de tirs aux buts victorieuse contre Monaco.

Alphonse Areola, comment arriver à se reconcentrer sur le championnat après les fêtes qui ont suivi la qualification en finale de Coupe de la Ligue ?
On a bien fêté comme il se devait cette qualification en finale. On a axé cette préparation de Metz sur la récupération. On a tous été sérieux, que ce soit les joueurs qui n'ont pas joué et les joueurs ont joué. On est conscient de nos qualités, de ce qu'on sait faire. On se remet très bien après une victoire comme l'a dit le coach (Ghislain Printant).

A titre personnel, vous avez été très important dans cette qualification contre Monaco, après un match à Lens où vous auriez pu avoir des doutes...
C'est intervenu au bon moment. Comme je l'ai dit après le match contre Monaco, il y a tout le staff, le coach et tous mes coéquipiers qui m'ont soutenu parce j'avais vraiment la tête basse après ce match de Lens. Cela m'a beaucoup aidé, je me suis reconcentré, j'ai essayé de faire des choses simples. Face à Monaco c'est ce que j'ai fait, et cela s'est bien passé pour nous.

« Je n'étais pas conscient que c'était la balle de match »

Comment avez-vous vécu cette séance de tirs aux buts contre Monaco alors que l'ASM a eu trois balles de match ?
Pour tout vous dire, sur celle de Joao Moutinho, je ne savais pas que c'était une balle de match pour eux. Je n'avais pas suivi. Je me concentrais vraiment sur ce que je devais faire : arrêter les penaltys. J'avais carrément oublié l'enjeu de cette séance. C'était à moi de faire le boulot, de la sortir. Je n'étais pas conscient que c'était la balle de match. J'étais très content à la fin de ces tirs aux buts parce que j'étais frustré de partir à chaque fois du bon côté et de ne pas la sortir. C'était encore plus beau à la fin.

Avez-vous fait des analyses vidéo des tireurs monégasques ?
On m'avait donné quelques infos. Après, sur une séance, tout peut changer. Les infos étaient bonnes mais les joueurs savent qu'on analyse beaucoup les tirs aux buts ou les coups de pied arrêtés. Donc ils peuvent changer au dernier moment. Après, c'est nous et la chance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant