AlphaValue évalue l'impact financier de l'activité du volcan islandais au minimum à 500 M¤

le
0
Chaque société étant impactée de manière différente, les périodes prises en compte vont de 5 à 7 jours. Globalement, selon les estimations d'AlphaValue, la perte cumulée pour les sociétés suivies (Lufthansa n'ayant communiqué aucun chiffre), avoisinerait les 500 M¤ pour la période de 5 à 7 jours qui a suivi l'entrée en activité du volcan islandais.

Pour les principales compagnies aériennes européennes, AlphaValue estime une perte cumulée aux alentours de 400 M¤, le montant total devrait donc être supérieur pour l'ensemble du secteur aérien européen. Chez les voyagistes, le total approcherait les 90 M¤.

Au moins 80% des coûts liés à la fermeture des espaces aériens ne pourront être récupérés par les entreprises et constituent ainsi des pertes définitives.

Cependant, il reste à voir si ces secteurs pourront bénéficier d'aides nationales ou européennes et ainsi compenser une partie des pertes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant