Alphabet bat le consensus au T3 et rachète des actions

le
0
 (Actualisé avec ventilation par division) 
    27 octobre (Reuters) - Alphabet  GOOGL.O , la maison mère de 
Google, a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 20,2% 
et meilleur que prévu au titre du troisième trimestre, grâce à 
une forte croissance de ses revenus publicitaires sur appareils 
mobiles. 
    Le géant technologique américain a en outre annoncé un 
programme de rachat d'actions de sept milliards de dollars (6,4 
milliards d'euros) qui concerne ses titres de classe C. 
    L'action de la deuxième capitalisation boursière mondiale 
s'octroyait 1,6% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street. 
    Le groupe californien a fait état d'un bénéfice net de 5,06 
milliards de dollars, soit 7,25 dollars par action, contre 3,98 
milliards (5,73 dollars/action) un an plus tôt. 
    Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort 
à 9,06 dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 
8,63 dollars selon Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires consolidé a atteint 22,45 milliards de 
dollars contre 18,68 milliards un an plus tôt, dépassant lui 
aussi le consensus qui était à 22,05 milliards. 
    Les revenus publicitaires ont grimpé de 18,1% à 19,82 
milliards de dollars, représentant 89,1% du chiffre d'affaires 
total.  
    Ces résultats confirment qu'Alphabet a réussi la transition 
de la publicité sur les supports mobiles, un marché qu'il domine 
désormais aux côtés de Facebook  FB.O , relève Kerry Rice, 
analyste chez Needham & Co. 
    "Ils sont tout simplement l'un des groupes les mieux 
positionnés pour l'avenir de l'internet", dit-il. 
    Les clics payés, ces publicités payées uniquement quand un 
internaute clique dessus, ont augmenté de 33% après une 
progression de 29% au deuxième trimestre. 
    Le coût par clic, soit le montant moyen que les annonceurs 
paient, a baissé de 11% après un recul de 7% au trimestre 
précédent. Les analystes prévoyaient une diminution de 7,9%, 
selon FactSet StreetAccount. 
    Cette mesure des revenus publicitaires diminue avec la 
transition vers les appareils mobiles où l'espace est plus 
limité que sur ordinateur. 
    Pour Kerry Rice, les investisseurs semblent mieux accepter 
la baisse du coût par clic du moment qu'elle est compensée par 
une forte croissance des clics payés. 
    La firme de recherche eMarketer a estimé que Google 
capterait 56,9% du marché mondial des publicités sur moteurs de 
recherche en 2016, soit un pactole de 52,88 milliards de dollars 
pour la firme californienne.  
    La division Other Revenue (Autres Revenus), qui comprend 
l'activité Cloud en pleine croissance, a vu son chiffre 
d'affaires bondir de 38,8%, accélérant encore la cadence après 
une progression de 33% au deuxième trimestre. 
    L'activité de stockage dématérialisé de données de Google 
est en concurrence avec celles d'Amazon.com  AMZN.O , le leader 
de ce marché, mais aussi de Microsoft  MSFT.O  et d'IBM  IBM.N . 
    La division Other Bets (Autres Paris) a généré un chiffre 
d'affaires de 197 millions de dollars, contre 141 millions un an 
plus tôt, mais en accusant une perte opérationnelle de 865 
millions de dollars, à peine réduite par rapport à celle de 980 
millions du troisième trimestre 2015. 
    Cette division, qui comprend notamment les activités Nest 
(produits connectés pour la maison), Fiber (haut débit), les 
voitures autonomes et le laboratoire de recherche X, a subi le 
contrecoup de lourds investissements en particulier chez Fiber, 
a précisé la directrice financière de Google, Ruth Porat. 
    Alphabet a annoncé cette semaine une pause dans le 
déploiement de Fiber dans certaines villes américaines. 
    L'action Google affiche une progression de 5,1% depuis le 
début de l'année. 
 
 (Narottam Medhora à Bangalore et Julia Love, Véronique Tison 
pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant