Alors, où en sont les adversaires des clubs français ?

le
0
Alors, où en sont les adversaires des clubs français ?
Alors, où en sont les adversaires des clubs français ?

Cette semaine, les cinq équipes françaises engagées en Europe peuvent se qualifier pour le prochain tour. Mais il est également possible que seul le PSG, d'ores-et-déjà qualifié, soit encore là en février. Tour d'horizon des adversaires de nos équipes européennes. Avec, au bout, un indice UEFA à aller chercher.Ligue des Champions FC Barcelone Adversaire du PSG

  • Qu'ont-il fait ce week-end ?
    Ce dimanche, les Blaugrana ont dominé l'Espanyol dans le derby catalan (5-1). Comme d'hab depuis quelques semaines, Messi y est allé de son triplé, dont une merveille de frappe pied gauche dans la niche de Kiko Casilla. Pedro (d'une frappe croisée) et Piqué ont complété le tableau d'affichage. Une victoire sereine, avec toutefois un point négatif : le Barca a encaissé un but en début de match sur un contre où Sergio Garcia s'est joué d'un Piqué qui avait décidé de ne pas l'attaquer, pour finalement tromper Bravo. La preuve que si ce Barça est une machine de guerre en attaque, derrière, il peut y avoir des failles.


  • Forme actuelle :
    Les Catalans sont sur la pente ascendante. Depuis leur défaite face au Celta Vigo à domicile, le 1er novembre, les hommes de Luis Enrique ont remporté tous leurs matchs, soit sept victoires toutes compétitions confondues, avec 23 buts marqués pour 3 encaissés. Les Barcelonais pointent à la deuxième place du classement en Espagne et parviennent, tant bien que mal, à suivre la cadence infernale imposée par le Real Madrid. En Ligue des Champions, ils ont tout gagné depuis la défaite 3-2 au Parc des Princes, soit trois matchs. En gros, tout roule. Les Parisiens sont prévenus.

  • Le joueur à surveiller : Lionel Messi
    Peu connu jusqu'alors, l'Argentin s'est révélé à la planète entière en claquant trois triplés lors de ses quatre derniers matchs. Petit (1m69), il parvient à déstabiliser ses adversaires grâce à une conduite de balle monstrueuse et une patte gauche qui rappelle celle de l'ancien parisien Nêné. Un joueur à ne pas lâcher, qui pourrait bien faire des malheurs lors des prochaines saisons.

  • Coefficient de résistance au PSG : 50%
    Depuis le...












  • Ligue des Champions FC Barcelone Adversaire du PSG

  • Qu'ont-il fait ce week-end ?
    Ce dimanche, les Blaugrana ont dominé l'Espanyol dans le derby catalan (5-1). Comme d'hab depuis quelques semaines, Messi y est allé de son triplé, dont une merveille de frappe pied gauche dans la niche de Kiko Casilla. Pedro (d'une frappe croisée) et Piqué ont complété le tableau d'affichage. Une victoire sereine, avec toutefois un point négatif : le Barca a encaissé un but en début de match sur un contre où Sergio Garcia s'est joué d'un Piqué qui avait décidé de ne pas l'attaquer, pour finalement tromper Bravo. La preuve que si ce Barça est une machine de guerre en attaque, derrière, il peut y avoir des failles.


  • Forme actuelle :
    Les Catalans sont sur la pente ascendante. Depuis leur défaite face au Celta Vigo à domicile, le 1er novembre, les hommes de Luis Enrique ont remporté tous leurs matchs, soit sept victoires toutes compétitions confondues, avec 23 buts marqués pour 3 encaissés. Les Barcelonais pointent à la deuxième place du classement en Espagne et parviennent, tant bien que mal, à suivre la cadence infernale imposée par le Real Madrid. En Ligue des Champions, ils ont tout gagné depuis la défaite 3-2 au Parc des Princes, soit trois matchs. En gros, tout roule. Les Parisiens sont prévenus.

  • Le joueur à surveiller : Lionel Messi
    Peu connu jusqu'alors, l'Argentin s'est révélé à la planète entière en claquant trois triplés lors de ses quatre derniers matchs. Petit (1m69), il parvient à déstabiliser ses adversaires grâce à une conduite de balle monstrueuse et une patte gauche qui rappelle celle de l'ancien parisien Nêné. Un joueur à ne pas lâcher, qui pourrait bien faire des malheurs lors des prochaines saisons.

  • Coefficient de résistance au PSG : 50%
    Depuis le...












  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant