Alors, Cabaye, ça va mieux ?

le
0
Alors, Cabaye, ça va mieux ?
Alors, Cabaye, ça va mieux ?

Alors qu'il s'était embourbé à Paris, Yohan Cabaye a fait le choix de retrouver la Premier League cet été sous les couleurs de Crystal Palace. Un choix qui a pu surprendre, mais qui traduit avant tout un besoin du Français de se sentir " important " dans le club qu'il représente.

" On n'a pas eu de joueur de cette qualité depuis Ian Wright. Les fans vont l'adorer, qu'il joue meneur de jeu ou devant la défense. Il peut tout faire. Il est excellent techniquement. Alan Pardew et lui se connaissent et ils se font confiance. " À l'annonce de la signature de Yohan Cabaye, Steve Parish, co-propriétaire de Crystal Palace, était dithyrambique sur le site officiel des Eagles. Il faut préciser que si vu de France, c'est un remplaçant du PSG qui ralliait Londres, vu d'Angleterre, l'arrivée de l'international français a été perçue comme l'une des plus grosses signatures estivales. " Je suis absolument ravi, si vous m'aviez dit cinq ans plus tôt que nous signerions un international français confirmé qui a joué en Ligue des champions, j'aurais dit : "Bonne chance, les hommes en blouse blanche viennent vous chercher" ", a de son côté lâché au Guardian Mark Bright, ancienne légende de Palace et désormais consultant foot de l'autre côté de la Manche. Pour lui, pas de doute, Yohan Cabaye " est peut-être la meilleure signature de l'histoire du club ". Une acquisition qui, en Premier League, a fait passer les Aigles dans une autre catégorie, celle d'outsider. L'ancien Gunner d'Arsenal et désormais consultant pour Sky Sports, Paul Merson, a même prévu une cinquième place en fin de saison pour la bande à Alan Pardew. Devant Tottenham ou Liverpool. " Ils ne sont pas en compétition européenne et ont de très bons joueurs ", s'est justifié l'ancien international pour qui " la moitié des joueurs (de Crystal Palace ndlr) a sa place à Tottenham ou Liverool. " En Angleterre, même Ian Wright a accueilli la nouvelle de l'arrivée de Cabaye avec un grand enthousiasme, quand Bright est persuadé que le Français va attirer d'autres grosses prises à Selhurst Park : " Je sais qu'en tant que joueur, si vous signez quelqu'un de cette qualité, cela vous motive, vous voulez faire partie du projet. " Et si l'ancien Lillois est aussi attractif aux yeux de la Premier League, c'est parce qu'elle a gardé de lui l'image d'un box-to-box ultra décisif sous la houlette d'Alan Pardew, entraîneur qu'il est venu rejoindre à Londres.

L'homme d'Alan Pardew


"Pour moi, la présence d'Alan Pardew a été très importante. À un an du championnat d'Europe, c'était important pour moi, si je devais changer, de ne pas partir dans l'inconnu à 100%. Là, je connais…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant