Alonso se dit encore incertain pour Grand Prix de Chine

le
0

Alors que les médecins de la FIA lui ont interdit de participer au Grand Prix de Bahreïn il y a deux semaines en raison d’une côte fracturée, Fernando Alonso a confié qu’il n’était pas certain d’être remis à 100% pour le Grand Prix de Chine le week-end prochain.

Stoffel Vandoorne va-t-il avoir droit à un deuxième Grand Prix au volant de la McLaren-Honda. Si on en croit Fernando Alonso, il est tout à fait possible que la jeune pépite belge doive une nouvelle fois suppléer le double champion du monde lors du Grand Prix de Chine le week-end prochain. « C’était décevant que l’on me dise que je ne pouvais pas courir à Bahreïn, mais j’ai totalement respecté la décision de l’équipe médicale de la FIA, a déclaré Fernando Alonso. Si j’espère être de retour dans le cockpit vendredi, tant que je n’ai pas reçu le feu vert des médecins nous ne pouvons pas supposer quoi que ce soit, mais je continue à me préparer pour un week-end de course normal. »

Alonso a confiance en Vandoorne

Si les médecins devaient une nouvelle fois se prononcer contre une participation du pilote espagnol au week-end de course, Stoffel Vandoorne sera une nouvelle fois son remplaçant. Le jeune pilote belge a marqué le premier point de l’écurie McLaren-Honda à Bahreïn, une performance qui n’a pas laissé Fernando Alonso indifférent. « Stoffel a fait du grand travail à Bahreïn, et même si Jenson (Button, ndlr) a souffert de problèmes de fiabilité, c’était positif de voir les deux voitures bien rouler pendant le week-end, a ajouté l’Asturien. C’était aussi intéressant pour moi de vivre le week-end de course avec une perspective différente, ce qui m’a aidé à comprendre et apprendre différents processus, même si je préférerais courir ! »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant