Allocations, santé, chômage, auto? Tout ce qui change au 1er juillet

le
0
Juillet, le temps des vacances, de la plage... et des mauvaises nouvelles ?
Juillet, le temps des vacances, de la plage... et des mauvaises nouvelles ?

Pour que tout change, faut-il que rien ne change ? Pas en France ! Deux fois par an, la tradition est solidement ancrée de procéder à des réajustements ou, dit plus directement, à des augmentations diverses et variées quand la torpeur envahit l?Hexagone, ou quand les Français réveillonnent. Pour ce cru de nouvelles mesures entrant en vigueur en juillet, les bonnes nouvelles pour les uns côtoient les mauvaises pour les autres. Mais qui est qui ?

Allergènes : gare aux plats

Bonne nouvelle pour tous les allergiques : les restaurateurs ont désormais pour obligation d?afficher sur leurs menus si leurs plats contiennent un ou plusieurs des 14 allergènes les plus courants.

Allocations familiales : le tour de vis

Réduction, suppression? Si la communication gouvernementale parle de « justice sociale », c?est bien un désir d?économies qui justifie la révolution connue aujourd?hui par les allocations familiales : l?enterrement sans fleurs ni couronnes du principe d?universalité, sous le joli nom de modulation. Non, avoir des enfants et consommer pour les élever et les éduquer n?est pas une richesse pour le pays : c?est, de plus en plus, un luxe.  Après s?être attaqué au nombre de parts, désormais, les revenus seront pris en compte. Résultat : une division par quatre pour les familles disposant de plus de 8 000 euros par mois, par deux pour ceux qui gagnent plus de 6000 euros de revenus imposables.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant