Allocations familiales : les nouvelles règles au 1er juillet

le
0

Le gouvernement sabre les allocations familiales et enterre sans fleurs ni couronnes le principe d'universalité, sous le joli nom de « modulation ». Avoir des enfants et consommer pour les élever et les éduquer n'est pas une richesse pour le pays : c'est, de plus en plus, un luxe. Après s'être attaqué au nombre de parts, les revenus seront désormais pris en compte dans le calcul des aides.

Résultat : une division par quatre pour les familles disposant de plus de 8 000 euros par mois, par deux pour ceux qui gagnent plus de 6 000 euros de revenus imposables.

- Si vous gagnez de 5 595 à 7 457,80 euros par mois, elle est divisée par deux (soit 64,67 euros pour 2 enfants, 147,53 euros pour 3, 230,39 euros pour 4, puis 82,86 euros par enfant supplémentaire).

- Si vous gagnez plus de 7 557,80 euros par mois, l'allocation est divisée par quatre (soit 32,34 euros pour 2 enfants, 73,76 euros pour 3, 115,22 euros pour 4, puis 41,44 euros par enfant supplémentaire).

Les Franciliens, région où les salaires sont plus élevés mais les charges (notamment de transport et de logement) plus encore, apprécieront. Environ 500 000 familles seraient concernées sur 5 millions y ayant droit.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant