Allocations familiales : jusqu'à 28% de ménages pénalisés

le
0
Le gouvernement souhaite diminuer les aides versées aux foyers les plus aisés, de manière dégressive en fonction des revenus. Une bonne part du débat va porter sur le niveau à partir duquel les prestations commenceront à baisser et dans quelles proportions.

Le champ des possibles commence à se resserrer concernant la volonté du gouvernement de rogner les aides familiales versées aux familles les plus aisées. Le cadre de cette réforme de la politique familiale avait été posé par François Hollande, sur France 2 jeudi dernier. «Il n'y aura pas de fiscali­sation des allocations (...), mais que les plus hauts revenus aient les mêmes ­allocations (que les plus modestes, NDLR), ça non», avait déclaré le président de la République.

Ce jeudi, le Haut Conseil de la famille planchera sur les pistes formulées par le rapport commandé par Jean-Marc Ayrault à son président Bertrand Fragonard, que Le Figaro s'est procuré. Objectif: résorber le déficit de la b...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant