Alliot-Marie : «Je ferai tout pour la réélection de Sarkozy»

le
0
INTERVIEW - Pour l'ancienne ministre, l'unité règne à l'UMP et la rupture de Borloo n'est que «provisoire».

LE FIGARO. - Le campus de l'UMP à Marseille devait afficher l'unité. Cet objectif vous paraît-il atteint ?

Michèle ALLIOT-MARIE. - Nos universités d'été ont été très sérieuses et studieuses, avec une volonté commune : permettre la réélection du président de la République. Ce sont toujours les projets qui unissent les gens. L'atmosphère était celle d'un lancement de campagne, avec une très grande détermination d'unité. Ceux qui auraient aimé pointer les dissensions en ont été pour leurs frais.

Pourtant, Jean-Pierre Raffarin et Patrick Devedjian ont fait entendre leur mécontentement.

Ce n'est pas significatif. Nos débats portent sur un avant-projet élaboré par Bruno Le Maire. Il est normal qu'il y ait des avis divergents. De quoi débattrions-nous s'il n'y avait pas de propositions sur la table ? Nous nous sommes donné jusqu'à décembre pour en discuter. Le projet sera alors soumis au vote comme l'a annoncé Jean-François Copé.

Est-ce très diffé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant