AllianzGI reste positif sur le crédit européen mais souligne la fragilité des banques

le
0

(AOF) - Selon Allianz Global Investors (AllianzGI), le crédit européen offre encore des perspectives intéressantes, dans un environnement marqué par une forte hausse de la volatilité, par une augmentation du risque spécifique sur certains émetteurs et par une poursuite de la détérioration de la liquidité sur le marché secondaire. Le gestionnaire d'actifs n'anticipe pas de dégradation forte des fondamentaux du marché et de l'économie européenne, en dépit du choc créé par la victoire du Brexit.

De plus, AllianzGI voit plusieurs facteurs de soutien à cette classe d'actifs. "Les différents pics de volatilité depuis le début de l'année, et en dernier lieu celui qu'a provoqué le Brexit, ont entrainé une réduction de l'activité sur le marché primaire, à la fois pour le crédit Investment Grade et pour le High Yield. Parallèlement, la demande, soutenue par les programmes d'achat de la BCE, a augmenté", explique la société.

Enfin, les niveaux de valorisation restent relativement attrayants, alors que les investisseurs en quête de rendement se reportent sur le High Yield.

"Si l'on observe une détérioration des fondamentaux opérationnels des émetteurs Investment Grade, et en particulier l'augmentation de leur endettement financier, elle est davantage le fait de secteurs spécifiques que d'un ralentissement macro-économique généralisé. Du côté du High Yield, ces fondamentaux restent stables, voire sont en amélioration", explique Alexandre Caminade, directeur Europe des Investissements crédit chez AllianzGI.

Du côté des banques, AllianzGI note que les fondamentaux de crédit du secteur continuent de s'améliorer. "Nous observons une diminution des prêts non performants dans les bilans des banques, ainsi qu'une amélioration des ratios de fonds propres. Ce sont en fait les incertitudes durables sur la profitabilité à moyen terme des banques européennes qui sont à l'origine des performances négatives du secteur", met tout de même en garde Simon Outin, analyste crédit chez AllianzGI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant