AllianzGI: Catherine Garrigues bâtit sa gestion de conviction sur trois poches d'actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Soulignant le paradoxe de marchés actions qui progressent dans un environnement où les flux sont très faibles, inférieurs à leur niveau de 2007, Catherine Garrigues qui est responsable chez AllianzGI d'une équipe internationale comptant cinq autres gérants et gère huit milliards d'euros, est revenue pour Newsmanagers sur l'organisation de sa gestion de conviction.

La responsable, qui a relevé la nette décorrélation entre les secteurs et la période très favorable de fait au stock picking, construit notamment le portefeuille de son fonds Allianz Actions Euro Convictions en établissant trois poches. " Une première regroupe les 'structural winners' " , explique la gérante et rassemble les entreprises leaders sur un marché, disposant de barrières à l'entrée et présentant et d'un management performant. Cette poche qui représente 60 % du portefeuille et affiche un taux de rotation de 10 % seulement, regroupe actuellement des sociétés comme Inditex, L'Oréal, Pernod Ricard, Air liquide, Amadeus, Veritas ou Brenntag.

Un deuxième ensemble regroupe les sociétés en mutation, où Catherine Garrigues rassemble des établissements bancaires dont BNP Paribas, BBVA ou Intesa, à côté de sociétés comme DSM ou Telefonica, " sachant" , précise la gérante, " que certaines valeurs, notamment DSM, qui conçoit des ingrédients alimentaires, a vocation à passer dans la poche " structural winners" à la faveur d'une arrivée dans le secteur agroalimentaire par exemple" . Cet ensemble représente environ 15 % du portefeuille et présente un taux de rotation d'environ 35 %. Enfin, la troisième poche baptisée " cyclical booster" a, comme son nom l'indique, pour objectif d'intégrer des titres au sein de secteurs porteurs comme celui de la chimie ou de l'énergie. De fait, cette partie qui représente 15 % du portefeuille affiche un taux de rotation compris entre 50 % et 100 %.
A côté de ce fonds Allianz Actions Euro Convictions qui pèse 600 millions d'euros, Catherine Garrigues supervise également trois fonds à thème. Allianz Equitas investi sur des valeurs présentant un actionnariat stable ou familial quelle que soit la taille de leur capitalisation et qui affiche 200 millions d'euros d'actifs sous gestion ; Citizen Care qui profite des opportunités liées à la montée des risques de toutes nature et enfin le fonds ISR Eureko. Tous deux affichent 25 millions d'euros.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant