Allianz-Recul plus fort que prévu du bénéfice, l'action baisse

le
0
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    FRANCFORT, 5 août (Reuters) - Allianz  ALVG.DE  a annoncé 
vendredi une baisse plus forte que prévu, de 46%, de son 
bénéfice net du deuxième trimestre, affecté par une augmentation 
des demandes de dommages, ses faibles performances dans la 
gestion d'actifs et une provision pour dépréciation liée à la 
vente de son activité sud-coréenne.  
    La maison mère de Pimco a par ailleurs ajouté que les 
retraits des fonds chez son gérant obligataire avaient ralenti, 
mais qu'il restait du travail à faire dans cette filiale. 
    Le bénéfice net trimestriel de l'assureur allemand a atteint 
1,1 milliard d'euros, contre 2,0 milliards un an auparavant et 
alors que le consensus Reuters était à 1,53 milliard d'euros.  
    Ce bénéfice a été affecté par une provision de 352 millions 
sur ses activités en Corée du Sud en passe d'être cédées et dont 
les performances financières ont été moins bonnes que prévu. 
    Néanmoins, Allianz a confirmé son objectif de bénéfice 
opérationnel à 10,5 milliards d'euros sur l'année, plus ou moins 
500 millions d'euros, cette marge de variation reflétant 
l'incertitude concernant les catastrophes naturelles et 
l'évolution des marchés financiers. 
    Vers 09h GMT, l'action Allianz perd 4,10% à 122,95 euros, un 
des plus vifs reculs de l'indice paneuropéen EuroFirst 300 
 .FTEU3 , pesant sur son indice STOXX sectoriel  .SXIP  qui cède 
0,3%.   
    Le bénéfice opérationnel du groupen a accusé de son côté une 
baisse de 17% à 2,4 milliards d'euros au deuxième trimestre. 
    Comme les autres assureurs, la branche assurance-dommage 
d'Allianz a été affectée par les inondations et les orages en 
Europe au deuxième trimestre, qui ont contribué à faire chuter 
de 37% le résultat opérationnel de cette activité. 
    Dans le secteur de la gestion d'actifs, où Allianz tente de 
réduire les coûts et limiter les retraits de fonds chez Pimco, 
le bénéfice opérationnel a été en légère baisse. 
 
 (Jonathan Gould, Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant