Allianz Pierre acquiert Quadrium Nord à Romainville

le
0

La nouvelle acquisition d'Allianz Pierre s'inscrit dans une stratégie volontariste d'adapter le patrimoine aux exigences du marché tout en renforçant sa qualité. Portée par l'ambition d'atteindre une capitalisation d'1md €,  la SCPI doit garder la confiance des associés. Ses réserves qui représentent près d'un trimestre de distribution devrait l'y aider.

La toute nouvelle acquisition pour 19,2 m€ de l'immeuble "Quadrium Nord" à Romainville  est l'occasion de faire le point sur Allianz Pierre (Immovalor Gestion). Un optimisme mesuré a guidé la gestion de la SCPI tout au long de l'année dernière. Son enjeu principal a d'abord consisté à nouer "une relation de partenariat avec les locataires pour mieux comprendre leurs souhaits, y répondre et ainsi contribuer à leur fidélisation".

Le défi a été relevé haut la main. Sur un an, le taux d'occupation financier, indicateur phare de sa rentabilité locative, s'est bien redressé en passant de 89,5 % à 92,4 %. Le second objectif est de plus longue haleine. Il s'agit en effet pour Allianz Pierre de continuer ses investissements tout en adaptant son patrimoine aux conditions du marché. En clair, le "mix"  arbitrages travaux et améliorations sont là pour répondre aux attentes des locataires et maintenir la qualité et la valeur des immeubles. Dans ce cadre, Immovalor Gestion établi chaque année un plan prévisionnel à 5 ans sur les travaux à réaliser qui devraient avoisiner 6 m€ en rythme annuel. D'ores et déjà, les effets de cette politique qualitative s'en ressent.  Après avoir progressé de 0,81 % en 2012, l'évaluation du patrimoine de la SCPI réalisé fin décembre 2013 indique encore une appréciation de sa valeur (+0, 51 %, 645 m€). La hausse paraît sans doute dérisoire. Pour autant, dans un contexte de marché délicat, elle témoigne autant de la bonne résistance de son patrimoine que de la pertinence de son pilotage.

A terme, Allianz Pierre souhaite atteindre une capitalisation d'1 md €. Comparée à une capitalisation actuelle de 774,8 m€, cette ambition nécessite la confiance des associés présents ou futurs. La collecte nette enregistrée en 2013 (80 m€) est un premier pas. Enfin,  malgré le léger recul du dividende 2013 (15,03€ contre 15,39€ en 2012), les épargnants peuvent être rassurés. Leur revenu 2014 est sécurisé par les réserves de la SCPI. Elles s'élevaient fin 2012 à 4,25€ par part soit globalement l'équivalent de la distribution sur un trimestre.  

 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant