Allianz GI demeure confiant à l'égard de la dette émergente

le
0

(NEWSManagers.com) -

Pour Greg Saichin, CIO dette émergente globale chez Allianz Global Investors, les récentes turbulences observées sur les marchés de la dette émergente ont suscité des réactions parfois excessives. " Après plusieurs semaines d'une décollecte ininterrompue à la fois des fonds obligataires et des fonds actions, essentiellement liée aux sorties des investisseurs privés, nous avons enfin observé un début de stabilisation sur le marché et une forte baisse des flux de sortie" , a observé Greg Saichin le 2 avril à l'occasion d'un point de presse.

Le constat est pourtant là : environ un tiers des flux investis sur la dette émergente depuis fin 2008 ont quitté la classe d'actifs entre juin 2013 et février 2014. Toutefois, " le fait que les investisseurs institutionnels restent acheteurs dans l'ensemble constitue un paramètre technique favorable à la dette émergente" . En outre, " l'importante part des investisseurs étrangers dans la détention de certaines devises émergentes et le faible intérêt à l'heure actuelle pour la dette libellée en devise locale pourraient rendre ce segment de la classe d'actifs particulièrement attrayant vers le milieu de l'année 2014" , estime Greg Saichin qui souligne que les récentes turbulences ont incité plusieurs banques centrales de pays émergents à resserrer leur politique monétaire alors que d'autres devraient prochainement leur emboîter le pas.

Cela dit, les obligations des marchés émergents offrent des avantages structurels par rapport à d'autres classes d'actifs à risque. Entre 2003 et 2013, les emprunts d'Etat émergents (indice EMBIG) et les obligations d'entreprises des marchés émergents (indice CEMBI) ont généré des performances annuelles de respectivement 10,36% et 8,43%, avec des pertes maximales de -10,91% et -16,81% sur une année. La classe d'actifs affiche ainsi des performances proches de celles des actions ou des obligations high yield américaines, tout en restant nettement plus défensive dans des marchés baissiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant