Allianz affiche un résultat trimestriel supérieur aux attentes

le
0
ALLIANZ AFFICHE UN RÉSULTAT TRIMESTRIEL SUPÉRIEUR AUX ATTENTES
ALLIANZ AFFICHE UN RÉSULTAT TRIMESTRIEL SUPÉRIEUR AUX ATTENTES

FRANCFORT (Reuters) - L'action Allianz prenait plus de 1% vendredi en milieu de matinée à la Bourse de Francfort après avoir fait état d'une hausse, plus marquée que prévu, de 27% de son bénéfice net du deuxième trimestre, grâce aux bonnes performances de sa division dommages et de sa gestion d'actifs.

Le numéro un de l'assurance en Europe a publié un bénéfice net de 1,6 milliard d'euros, alors que 10 intervenants de marché interrogés par Reuters avaient tablé en moyenne sur 1,29 milliard d'euros. Pour la même période de 2012, le premier assureur européen avait dégagé un résultat de 1,25 milliard.

Vers 08h25 GMT, le titre progressait de 1,43% à 120,55 euros, parmi les plus fortes hausse de l'EuroStoxx 50, soutenant l'indice des assureurs en Europe (+0,78%), avec son concurrent Axa, qui vient aussi de publier des résultats meilleurs que prévu.

Le bénéfice opérationnel d'Allianz a augmenté de 5,2%, à 2,4 milliards d'euros sur la période avril-juin, un niveau également supérieur au consensus Reuters de 2,3 milliards d'euros.

Après ce trimestre, le groupe allemand a pu confirmer son objectif de bénéfice opérationnel 2013 de 9,2 milliards d'euros, plus ou moins 500 millions, tout en disant s'attendre à ce que le résultat atteigne le haut de la fourchette.

"Sur la base de nos projections actuelles nous voyons ce chiffre vers le haut de cette fourchette", a dit le président du directoire Michael Diekmann dans un communiqué, sauf surprise au niveau des catastrophes naturelles ou des marchés.

Certains analystes estiment toutefois que cette prévisions reste conservatrice et manque d'ambition.

Le résultat opérationnel des activités d'assurance dommages a été supérieur aux attentes, malgré le coût des inondations en Europe centrale en juin, dont l'estimation a été ramenée à 330 millions d'euros, au lieu des 350 millions avancés auparavant.

Le bénéfice dégagé de la gestion d'actifs a aussi fortement progressé en raison d'une hausse des frais et des commissions, malgré le ralentissement du collecte de fonds à sept milliards d'euros, contre 19 milliards un an auparavant. Mais l'assurance vie et santé a en revanche moins bien performé que prévu.

De son côté, Axa, numéro deux en Europe, a annoncé un bénéfice en repli de 1% pour le premier semestre 2013, en raison de l'impact négatif des instruments de couverture de taux d'intérêt et de change.

Jonathan Gould, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant