Alliance entre Gazprom et EDF sur les centrales à gaz

le
0

MOSCOU/PARIS (Reuters) - Gazprom et EDF ont conclu un accord pour construire en commun et racheter ensemble des centrales électriques fonctionnant au gaz naturel en Europe, ont annoncé vendredi les deux groupes.

"L'accord précise également que Gazprom sera le fournisseur exclusif pour l'approvisionnement en gaz des centrales détenues conjointement", est-il précisé dans un communiqué commun.

Gazprom, qui représente à lui seul 27% du marché du gaz russe, et l'électricien français sont déjà partenaires dans le projet de gazoduc South Stream, qui doit acheminer du gaz russe via le sud de l'Europe.

"Cet accord s'inscrit dans la continuité de la coopération initiée en novembre 2009 entre EDF et Gazprom dans les domaines du gaz et de l'électricité et dont la première concrétisation est la participation d'EDF à la section offshore du projet de gazoduc South Stream", déclare pour sa part Henri Proglio, P-DG d'EDF, cité dans le communiqué.

"Aujourd'hui, EDF et Gazprom étendent leur collaboration à des centrales thermiques à gaz en Europe. EDF a vocation à nouer des partenariats avec les grands énergéticiens mondiaux."

L'année dernière, Gazprom avait tenté d'unir ses forces avec l'allemand RWE mais les discussions n'avaient pas abouti faute d'accord sur un projet commun.

Vers 11h00 GMT, le titre EDF avançait de 1,67% à 17,06 euros alors que l'indice regroupant les "utilities" européennes gagnait 0,53%.

Vladimir Soldatkin, Tangi Salaün et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant