Allez, venez donc adopter un Belge

le
0
Allez, venez donc adopter un Belge
Allez, venez donc adopter un Belge

Ce soir, les Diables rouges disputent à Lille le quart de finale le plus "à domicile" de leur histoire à l'extérieur. Du coup, pour ne pas risquer les contrôles sur le retour et pour montrer que les Belges valent bien les Irlandais, un Bruxellois a lancé #AdopteUnBelge pour réunir les voisins du Nord le temps d'une soirée... et d'une nuit.

Depuis quelques années, être belge a une réputation beaucoup moins embarrassante qu'avant. Les stéréotypes faciles à la "Une fois", frites, nonante et chicons commencent (petit à petit) à trouver leur place au placard au profit d'une certaine sympathie naturelle. Schoenaerts, Poelvoorde, Stromae et Charline Vanhoenacker ont contribué à ce changement de statut, au même titre que certains footeux comme Hazard, Batshuayi ou De Bruyne qui donnent des airs plus cool au Belge longtemps majoritairement apprécié pour son accent rigolo.


Avec cet Euro où les Français de chaque ville hôte d'un match espéraient ne pas tomber sur les Russes ou les Anglais pour que leur bourgade reste intacte, les Islandais, (Nord-)Irlandais et Belges sont les supporters qui ont gardé la meilleure image. "C'est exactement en surfant sur ces deux vagues de vision du supporter que j'ai voulu lancer #AdopteUnBelge, glisse Théodore Taymans. L'idée est de montrer que le supporter belge appartient plus à la deuxième catégorie qu'à la première."

Se loger en toute convivialité


« Quand on a regardé pour des logements, c'était ou bien trop cher ou bien complet, donc on a essayé d'inventer une manière conviviale de se loger. »Théodore Taymans
Du coup, lundi 27 juin, au lendemain de la qualification convaincante des Diables rouges face à la Hongrie, Théodore balance un post sur son compte Facebook en proposant à tout supporter belge intéressé par un hébergement dans le Nord de se faire connaître via le hashtag #AdopteUnBelge, de sorte que les Lillois intéressés puissent se manifester s'ils ont envie de faire la fête avec un voisin. "Au départ, j'avais juste une grosse envie d'aller supporter les Diables rouges à Lille, à une heure de Bruxelles ! Mais quand on a regardé pour des logements, c'était ou bien trop cher ou bien complet donc on a essayé d'inventer une manière conviviale de se loger en lançant #AdopteUnBelge pour attirer l'attention des…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant