Allergiques, méfiez-vous de ces sprays

le , mis à jour à 07:00
0
Allergiques, méfiez-vous de ces sprays
Allergiques, méfiez-vous de ces sprays

Ils promettent d'assainir radicalement l'air intérieur, d'en chasser les bactéries, voire les acariens, sources d'allergies... Attention, ne plongez pas aveuglément dans l'achat et l'utilisation de sprays aux huiles essentielles. Très tendance, certes : tandis que certaines marques se vendent au détour de magasins bio, certaines surfent sur le succès commercial, à grand renfort de pubs, faisant assaut des têtes de gondoles en pharmacie. Mais alors que l'automne puis l'hiver et son cortège de maux se profilent, suscitant l'envie d'y échapper, en investissant éventuellement dans un produit qui se veut sain, les allergologues, eux, montent au créneau.

 

Vendus en pharmacie, ce qui leur confère une aura « santé », les sprays aux huiles essentielles n'ont rien de si totalement sain, dénonce le Syndicat français des allergologues (l) dont les praticiens ne cessent d'éduquer leurs patients en consultation, en leur disant de « jeter tout de suite ce genre de produits à la poubelle ! L'utilisation de sprays assainissants, au même titre que les bougies etl'encens, fait partie de l'interrogatoire d'environnement que l'on mène avec tout patient allergique ou asthmatique », explique le docteur Isabelle Bossé, présidente du Syfal

 

Le défaut de ces sprays ? Ils diffusent dans l'air que l'on va respirer des composés organiques volatils (COV). Grands contributeurs de la pollution intérieure, dont on ne se méfie pas assez, ils sont les ennemis jurés des personnes souffrant de difficultés respiratoires. Que ce soit à base d'huiles essentielles supposées nature ou pas, l'effet est le même, explique le docteur Denis Charpin, chef du service de pneumologie allergologie à l'hôpital Nord de Marseille : « Je le dis et le répète à chaque réunion publique que j'anime, suscitant aussitôt la consternation sur tous les visages : tout ce qui est naturel n'est pas bon ! La preuve avec les pollens. Rien de plus naturel, et pourtant ils ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant