Allergie à la cacahuète : vers une protection

le
0

L'ingestion progressive de minuscules doses d'arachide a permis de désensibiliser partiellement des enfants sévèrement allergiques.

L'allergie à la cacahuète a explosé ces vingt dernières années. Affectant de 0,5 à 1,4 % des enfants dans les pays développés, c'est l'allergie alimentaire qui entraîne les réactions les plus sévères, parfois mortelles. Aucun traitement curatif n'existe et il est difficile d'identifier les personnes le plus à risque. La consigne donnée aux parents d'enfants allergiques est donc d'éviter tout aliment contenant ne serait-ce que des traces d'arachide, ce qui nuit fortement à la qualité de vie de la famille et induit beaucoup de stress.

Toutefois, la piste de la désensibilisation développée par plusieurs équipes depuis quelques années donne des résultats encourageants. En particulier ceux de chercheurs britanniques, publiés jeudi dans la revue The Lancet.

L'équipe du Dr Katherine Anagnostou (université de Cambridg...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant