Allergan déçoit avec son chiffre d'affaires du T2

le
0
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    8 août (Reuters) - Allergan  AGN.N  a publié lundi un 
chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes des 
analystes et a revu en baisse ses prévisions pour l'ensemble de 
l'année. 
    Le groupe basé en Irlande a notamment pâti de l'effondrement 
des ventes de son traitement Namenda IR de la maladie 
d'Alzheimer, à 4,1 millions de dollars contre 233 millions au 
deuxième trimestre 2015, une chute qui reflète la perte 
d'exclusivité de son brevet il y a tout juste un an.  
    L'ex-Actavis, qui a changé de nom l'an dernier en rachetant 
Allergan, le fabricant du Botox, a fait état d'une perte nette 
accrue à 571,3 millions de dollars (515,3 millions d'euros) au 
deuxième trimestre, soit 1,44 dollar par action, contre 312,7 
millions (80 cents/action) un an plus tôt. 
    Hors éléments exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice 
par action de 3,35 dollars, un cent de plus que le consensus 
établi par Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires a progressé légèrement à 3,68 
milliards de dollars contre 3,63 milliards un an auparavant, 
loin toutefois du consensus qui le donnait à 4,08 milliards. 
    Mark Marmur, porte-parole du groupe, a expliqué cet écart 
par le fait que beaucoup d'analystes ont intégré dans leurs 
estimations les résultats de la filiale de distribution Asda, 
dont Allergan a annoncé la vente la semaine dernière et qui, de 
ce fait, ne fait plus partie de ses opérations poursuivies. 
    Allergan a décidé de vendre Anda pour 500 millions de 
dollars au groupe israélien Teva Pharmaceutical Industries 
 TEVA.TA  TEVA.N , qui vient tout juste de finaliser le rachat 
de son portefeuille de médicaments génériques pour 40,5 
milliards de dollars.  
    Pour l'ensemble de l'année, Allergan prévoit un chiffre 
d'affaires compris entre 14,65 et 14,90 milliards de dollars, au 
lieu d'un objectif précédent de 17 milliards. 
    A Wall Street, l'action Allergan chute de 4,33% à 242,87 
dollars vers 14h20 GMT, la plus forte baisse de l'indice S&P de 
la santé  .SPXHC  lui-même en repli de 1,15%. 
    Pfizer  PFE.N , le numéro un américain de la pharmacie, a 
renoncé en avril à une offre d'achat de 160 milliards de dollars 
sur Allergan après l'adoption de mesures gouvernementales contre 
les opérations dites d'inversion fiscale, un montage financier 
permettant à un acquéreur de se faire domicilier dans un pays à 
la fiscalité plus avantageuse.   
    Cette fusion aurait été la plus importante de l'histoire de 
l'industrie pharmaceutique. 
 
 (Natalie Grover à Bangalore, Véronique Tison pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant