Allemagne: vol de données à grande échelle chez Vodafone

le
0
Allemagne: vol de données à grande échelle chez Vodafone
Allemagne: vol de données à grande échelle chez Vodafone

Les données personnelles de deux millions de clients allemands de l'opérateur de téléphonie Vodafone, y compris leurs coordonnées bancaires, ont été volées, a indiqué la société jeudi, ajoutant qu'un suspect avait été identifié.Vodafone Allemagne a précisé avoir informé les clients concernés par courrier, et s'est affirmé certain que le vol ne portait ni sur les numéros de carte de crédit ni sur les numéros de portable des intéressés. En revanche, noms, adresses, dates de naissance et coordonnées bancaires ont fuité, a reconnu Vodafone, filiale du groupe britannique du même nom. La société a découvert l'affaire jeudi dernier.Selon elle, seules "une connaissance détaillée (du système) et une haute dose d'énergie criminelle" ont permis ce piratage de données "profondément enfouies dans le système informatique". Un suspect a déjà été identifié et les autorités, alertées par Vodafone, ont perquisitionné chez lui. Selon l'agence dpa, qui ne cite pas ses sources, il s'agirait d'un salarié travaillant pour un sous-traitant de Vodafone, pas directement pour la société. 2e opérateur d'Allemagne"Vodafone regrette beaucoup l'incident et s'excuse auprès de toutes les victimes", selon un communiqué. L'opérateur demande instamment à ses clients d'être vigilants et de communiquer tout message suspect leur demandant des détails sur leurs comptes en banque, ainsi que tout mouvement anormal sur ceux-ci. Cette affaire arrive alors que les Allemands, déjà très sensibilisés à la thématique de la protection des données personnelles du fait notamment de leur histoire, sont profondément irrités par les révélations successives d'Edward Snowden sur l'espionnage supposément pratiqué en Europe par les services de renseignement américains. La semaine dernière, des doutes étaient apparus sur la confidentialité des transactions bancaires en ligne.Dans un communiqué jeudi, le syndicat GdP de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant