Allemagne : vers un duel Angela Merkel-Martin Schulz

le
0
Président du Parlement européen depuis cinq ans, Martin Schulz devrait être le candidat des sociaux-démocrates à la chancellerie allemande.
Président du Parlement européen depuis cinq ans, Martin Schulz devrait être le candidat des sociaux-démocrates à la chancellerie allemande.

Insensiblement, les principaux partis allemands se mettent en ordre de bataille dans la perspective des législatives qui auront lieu en septembre prochain. Angela Merkel avait annoncé le 20 novembre qu'elle briguerait un quatrième mandat consécutif au nom du Parti chrétien-démocrate (CDU). C'est aujourd'hui au tour de Martin Schulz de faire acte de candidature sans vraiment le dire. Le président social-démocrate du Parlement européen a annoncé qu'il renoncerait à son siège au début de l'année prochaine pour revenir sur la scène politique allemande. Communiqué laconique qui cache en réalité un scénario bien huilé. En février, un autre social-démocrate, Frank-Walter Steinmeier, actuel ministre des Affaires étrangères au sein de la grande coalition CDU-SPD dirigée par Merkel, devrait être élu président de la République en remplacement de l'actuel titulaire, le pasteur Joachim Gauck. Martin Schulz prendrait sa place à la tête de la diplomatie, avant de mener le SPD à la bataille quelques mois plus tard.

Pourquoi lui ? D'ordinaire, la tradition veut que ce soit le chef du parti qui brigue la chancellerie fédérale. Mais l'actuel titulaire, Sigmar Gabriel, par ailleurs vice-chancelier, est jugé trop peu charismatique pour tenter sa chance, alors que cette formation est déjà à la traîne dans les sondages. Steinmeier aurait pu constituer une alternative, mais, outre le fait que sa probable promotion à la présidence l'en empêche,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant