Allemagne : une nouvelle affaire de plagiat fait scandale

le
0
Après l'ex-ministre de la Défense Guttenberg, c'est au tour de Silvana Koch-Mehrin, chef de file des libéraux allemands au Parlement européen, d'être épinglée.

Les cyberchasseurs de plagiat ont trouvé une nouvelle proie. Tout comme l'ex-ministre de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, poussé à la démission par une affaire de copiage, la chef de file des libéraux allemands au Parlement européen, Silvana Koch-Mehrin, vient de se faire épingler. Elle est accusée d'avoir emprunté de nombreux passages de sa thèse de doctorat à d'autres auteurs.

Le site VroniPlag Wiki a d'ores et déjà identifié dix-neuf passages plagiés dans la thèse de Silvana Koch-Mehrin sur L'union monétaire latine 1865-1927. La députée européenne aurait recopié des passages entiers, sans mentionner ses sources: au total 24 pages, soit 10% de sa thèse. Soutenue en 2000 à la faculté de philosophie de Heidelberg, celle-ci lui avait valu le titre de docteur «cum laude». Koch-Mehrin, 40 ans, l'un des espoirs du parti libéral FDP, s'est pour l'instant refusée à tout commentaire sur l'affaire.

Contrairement au très populaire Guttenberg, soutenu jusqu'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant