Allemagne : un ex-gardien d'Auschwitz condamné à 5 ans de prison

le
0
Allemagne : un ex-gardien d'Auschwitz condamné à 5 ans de prison
Allemagne : un ex-gardien d'Auschwitz condamné à 5 ans de prison

Soixante et onze ans après la fin de la Deuxième guerre mondiale, la justice allemande a condamné ce vendredi un ex-gardien d'Auschwitz, Reinhold Hanning, à cinq ans de prison, un verdict qui pourrait être le dernier pour les crimes nazis. La cour a reconnu l'ancien SS de 94 ans coupable de «complicité» dans la mort de 170 000 personnes. «Il savait qu'à Auschwitz des gens innocents étaient assassinés quotidiennement dans des chambres à gaz», a jugé dans sa décision le tribunal de Detmold, qui inflige cependant une peine inférieure aux six ans requis par l'accusation.

 

Durant son procès, l'accusé avait exprimé ses regrets. «J'ai honte d'avoir laissé cette injustice se produire et de ne rien avoir fait pour l'empêcher», avait-il déclaré dans une confession lue à l'audience par ses avocats, rompant avec des décennies de silence. La décision du tribunal a été rendue dans la salle des pas perdus du bâtiment, exceptionnellement reconvertie en salle d'audience en raison de l'affluence médiatique et de la présence de parties civiles venues des Etats-Unis, du Canada ou d'Israël.

 

«Il a eu la sentence qu'il méritait»

 

Le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder a salué dans un communiqué la décision rendue vendredi : «Il a eu la sentence qu'il méritait». Il a néanmoins regretté que ce procès ait lieu «des décennies trop tard». Pour les survivants de la Shoah et les descendants des victimes, ce procès marquait «un grand pas, même tardif» dans «l'examen complet des meurtres de masse à Auschwitz», ont souligné leurs avocats dans un communiqué diffusé avant le verdict.

 

Il s'agit pour la justice de sanctionner pour la première fois le rôle d'un SS dans les différentes formes de l'extermination, allant des chambres à gaz aux exécutions sommaires et au meurtre par les conditions de vie, notamment la sous-alimentation, rappellent les avocats.

 

Reinhold ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant