Allemagne-Trois suspects identifiés après les agressions de Cologne

le
4
    DÜSSELDORF, 6 janvier (Reuters) - La police a identifié 
trois suspects liés aux agressions commises contre des femmes le 
soir du réveillon à Cologne, a annoncé mercredi le ministère de 
l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. 
    Quelque 90 femmes ont porté plainte après avoir été victimes 
de vols, menaces et agressions sexuelles menées par des 
centaines d'hommes pendant les fêtes du Nouvel An devant la 
cathédrale de Cologne.   
    Une des femmes dit avoir été violée pendant cette vague 
d'agressions sans précédent qui a vu près d'un millier d'hommes 
âgés d'environ 18 à 35 ans et répartis en petits groupes s'en 
prendre aux femmes présentes. 
    Selon la police, les agresseurs semblaient être "d'origine 
arabe ou nord-africaine" une précision qui a suscité la 
polémique alors que le pays s'interroge sur les conséquences de 
la décision de la chancelière Angela Merkel d'ouvrir la porte 
aux réfugiés syriens. 
    Ralf Jäger, ministre de l'Intérieur du Land de de 
Rhénanie-du-Nord-Westphalie a dit lors d'une conférence de 
presse qu'aucune arrestation n'avait été faite. Sans donner 
davantage de précisions sur les avancées de l'enquête, il a dit 
s'attendre à ce que la police rende un "rapport très détaillé" 
cette semaine. 
    Quelque 150 personnes se sont réunies mardi devant la 
cathédrale de Cologne pour protester contre les violences du 
Nouvel An dont certaines portaient des pancartes interpellant le 
gouvernement. 
 
 (Matthias Inverardi,; Nicolas Delame et Tangi Salaün pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 11 mois

    femmes ou hommes de réconforts

  • M8252219 il y a 11 mois

    Les bonnes âmes devraient se dévouer comme femmes ou hommes de "confort"

  • OSS119 il y a 11 mois

    Tiens, c'est curieux, les médias n'en ont pas parlé en France

  • M8252219 il y a 11 mois

    C'est de la lâcheté de vouloir à tout prix ne pas pointer du doigt les responsables de harcèlement et de viol . Chaque homme, chaque individu à des responsabilités avant d'avoir des droits; ce genre de polémique ne fait que renforcer le ressentiment et le rejet de la population autochtone à l'égard des émigrés, rejet qui peut mal se terminer.