Allemagne-Pas de preuve que le suspect est fuite est lié à l'EI-police

le
0
    BERLIN, 27 juillet (Reuters) - La police a déclaré mercredi 
qu'un suspect algérien en fuite à Brême, en Allemagne, avait 
fait des déclarations de soutien aussi bien à l'homme qui a tué 
neuf personnes à Munich le 22 juillet qu'à l'organisation Etat 
islamique, tout en disant n'avoir aucune preuve de liens de ce 
dernier avec l'EI ou de projets concrets. 
    Un porte-parole de la police a précisé que le jeune homme de 
19 ans avait tenu ces propos lors de sa garde à vue par la 
police dans le Land de Basse-Saxe le week-end dernier à la suite 
de plusieurs vols. 
    Dans la foulée de cette détention, au cours de laquelle il a 
essayé de s'infliger des blessures à plusieurs reprises, il été 
transféré dans un centre psychiatrique. 
    Les autorités avaient établi qu'il avait consommé des 
drogues et qu'il posait un danger pour lui-même et pour les 
autres, a poursuivi le porte-parole. 
    Mercredi, il s'est enfui du centre psychiatrique en criant 
"Je vais vous faire sauter", a encore dit le porte-parole. 
    Plus tôt dans la soirée, les autorités ont évacué un centre 
commercial de Brême dans le cadre d'opérations de recherche 
visant à mettre la main sur le jeune homme, mais la police a 
démenti qu'il s'agissait "d'une opération anti-terroriste". 
 ID:nL8N1AD8V3  
 
 (Andrea Shalal, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant