Allemagne-Menace de grève dans le secteur de la chimie

le
0

BERLIN, 12 mars (Reuters) - Le syndicat allemand de la chimie IG BCE a brandi jeudi la menace d'une grève après l'échec d'un deuxième round de négociations salariales avec le patronat. Le syndicat réclame une revalorisation de 4,8% pour les quelque 550.000 employés du secteur et a qualifié de "provocation" l'offre patronale d'une augmentation de 1,6%. "1,6%, c'est loin du compte", a déclaré son négociateur principal Peter Hausmann dans un communiqué, en appelant à des manifestations. Les négociations doivent reprendre les 26 et 27 mars à Stuttgart. "En l'absence de résultat, nous lancerons un processus d'arbitrage. Une action ne peut pas non plus être exclue", a affirmé Peter Hausmann. Les syndicats allemands ont été revigorés par les augmentations salariales de 3,4% obtenus le mois dernier par IG Metall, le puissant syndicat de la métallurgie, auxquelles il faut ajouter une prime ponctuelle de 150 euros ID:nL5N0VY07T . IG Metall, le plus puissant syndicat en Allemagne, représente quelque 3,7 millions de travailleurs. (Caroline Copley, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant