Allemagne: les libéraux du FDP empoisonnent Merkel

le
0
Ils provoquent dans trois Länder des élections dont se serait bien passée la chancelière.

Un petit séisme politique en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW) vient de provoquer l'effondrement de la stratégie électorale d'Angela Merkel . La chancelière croyait pouvoir naviguer calmement à la tête de l'Allemagne jusqu'aux législatives de 2013, s'imposant dans la foulée pour un troisième mandat grâce à son bilan de sauveuse des intérêts allemands dans la crise de l'euro. Après la dissolution du Parlement régional à Düsseldorf, la voici confrontée à une élection test dans le Land le plus peuplé d'Allemagne, qui menace de tout faire basculer.

Les sociaux-démocrates du SPD avaient regagné au forceps, en mai 2010, ce Land stratégique au niveau fédéral et historiquement ancré à gauche, que les conservateurs de la chancelière Angela Merkel (CDU) avaient conquis en 2005, à l'issue d'un scrutin très serré. À la tête d'une coalition de gauche, la ministre-présidente, Hannelore Kraft, dirigeait depuis juin 2010 un gouvernement minoritaire.

Personne n'ayant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant