Allemagne : "Les gens de Pegida ne sont pas des paumés"

le
0
Une manifestation de Pediga, à Dresde.
Une manifestation de Pediga, à Dresde.

Henrik Uterwedde est le directeur adjoint de l'Institut franco-allemand de Ludwigsburg. Pour lui, le succès de Pegida à Dresde est le symbole d'une perte de repère d'une partie de la population et il espère que ce mouvement permettra à l'Allemagne de prendre à bras le corps le dossier sensible de l'immigration.Le Point.fr : Les autorités allemandes ont interdit la manifestation en faveur de Pegida qui devait se tenir demain comme chaque semaine à Dresde. Qui sont les partisans de ce mouvement anti-islam ?Henrik Uterwedde : Pegida regroupe des gens qui souhaitent défendre leurs valeurs et leur mode de vie. Les manifestants qui défilent à Dresde ne sont pas des paumés mais plutôt des personnes issues de la classe moyenne, voire plus. Mais quand on lit leurs pancartes et écoute leurs slogans, on constate qu'ils souffrent d'une inculture politique criante. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ce mouvement a seulement pris dans la capitale du Land de Saxe. Cette région est en effet traditionnellement très conservatrice et l'extrême droite y est bien implantée. Avec la chute du mur de Berlin et la disparition subite de la RDA, les habitants de la ville ont perdu tous leurs repères. Ils jugent aujourd'hui que la presse leur ment et ils se sentent trahis par tout ce qui vient "d'en haut". Les gens de cette région n'ont jamais vécu dans une société multiculturelle et, avec la hausse de l'immigration, ils ont peur de se retrouver dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant