Allemagne : Les débuts remarqués de Gnabry

le
0
Allemagne : Les débuts remarqués de Gnabry
Allemagne : Les débuts remarqués de Gnabry

Serge Gnabry a réussi un baptême de feu avec la sélection allemande vendredi soir. Le jeune milieu offensif s'est en effet distingué par un triplé pour sa toute première sélection.

Certes, l'adversaire n'était pas de grand niveau mais la performance a de quoi être saluée. Pour sa toute première sélection avec l'Allemagne du côté de la modeste formation de Saint-Marin, Serge Gnabry a réussi tout simplement un triplé. Marquant son premier but au bout de neuf minutes, il a ajouté deux autres réalisations en seconde période (58eme, 76eme). Un triplé pour une première sélection, cela n'était plus arrivé outre-Rhin depuis Dieter Müller en 1976. Le joueur a forcément été surpris par ses débuts : "Evidemment, je ne m'attendais pas à marquer trois buts pour mes débuts en sélection. Je suis très content d'avoir pu aider l'équipe. L'entraîneur m'avait dit que je devais avoir confiance en moi et d'être provocateur. Je pense que j'ai réussi. La confiance grandit avec les buts, je suis dans un bon élan". Gnabry, talent formé à Arsenal Le milieu offensif a fini sa formation à Arsenal, après avoir débuté son parcours junior au VfB Stuttgart. Lancé par Arsène Wenger en octobre 2012 sur la pelouse de Norwich (1-0), Gnabry devient alors le troisième plus jeune joueur des Gunners dans l'histoire du championnat anglais (derrière Jack Wilshere et Cesc Fabregas). Seulement, le natif de Stuttgart ne dispute que quatre matches lors de cette saison et pas beaucoup plus la saison suivante (14 pour un but). Handicapé par une blessure au genou en mars 2014, il tarde logiquement à s'imposer dans le club londonien. Prêté à West Bromwich Albion à l'été 2015, il ne s'épanouit pas davantage (seulement trois matches disputés). Mais les JO de Rio en août dernier vont agir comme un déclic. De Rio à Brême Appelé en sélection allemande olympique pour disputer les JO de Rio l'été dernier, Gnabry se révèle et brille en marquant six buts (co-meilleur buteur du tournoi avec son partenaire Nils Petersen). Finaliste malheureux face au Brésil, il jouit toutefois d'une meilleur côte et file au Werder Brême pour un montant d'environ six millions d'euros. Un choix gagnant tant le joueur est convaincant depuis le début de la saison (4 buts et une passe décisive en neuf matches de championnat). De quoi le mettre en confiance comme en a donc attesté son premier match avec l'Allemagne. Après ce match de vendredi, son nouveau club du Werder en a d'ailleurs profité pour venir tailler Arsenal via Twitter.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant