Allemagne : les cours d'intégration pris d'assaut par les demandeurs d'asile

le
0
Un cours d'intégration destiné aux femmes à Leipzig. 
Un cours d'intégration destiné aux femmes à Leipzig. 

« Savez-vous quand a été composé l'hymne national allemand ? » Les élèves sont studieux mais aucun n'est capable de répondre à la question posée par le souriant professeur. Sur un tableau blanc, un schéma rapidement griffonné détaille le système politique du pays. Commune, Länder, fédération, bicamérisme, élections... La quinzaine d'étudiants tente de suivre cette formation accélérée. En 60 heures, pas une de plus, Hasan Kaygisiz doit décrire la géographie de l'Allemagne, résumer son histoire, définir son modèle politique, expliquer sa culture et parler des droits et des devoirs de ses citoyens.

Ses élèves sont tous des demandeurs d'asile. Pour obtenir le statut de réfugié, les migrants doivent obligatoirement assister à ces cours après avoir suivi un premier cursus de 600 heures pour apprendre la langue de Goethe. « Nos cours sont supposés leur fournir les réponses à un questionnaire à choix multiple qui comprend 310 points, résume Hasan Kaygisiz. Lors du test baptisé « La vie en Allemagne », nous leur posons 33 questions et quand ils ont 15 bonnes réponses, ils obtiennent leur certificat pour la demande d'asile. Les personnes qui souhaitent avoir la citoyenneté doivent, elles, avoir au moins 17 réponses correctes. »

Les demandeurs d'asile présents ce jour-là à Cologne ne se plaignent pas de cette étape dans le long parcours qui leur permettra d'obtenir le statut tant recherché de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant