Allemagne : le mystère du "vrai-faux" réfugié chinois continue de s'épaissir

le
2
Un touriste chinois a passé deux semaines dans un foyer de réfugiés en Allemagne par erreur.
Un touriste chinois a passé deux semaines dans un foyer de réfugiés en Allemagne par erreur.

Le mystère s'épaissit de jour en jour. Pour le quotidien populaire Bild, il s'agit ni plus ni moins de « l'histoire la plus curieuse de l'été ». Un touriste chinois a passé deux semaines dans un foyer de réfugiés en Allemagne à la suite d'un imbroglio bureaucratique accentué par la barrière de la langue.

Jun Liang aurait été pris par erreur pour un migrant après qu'il eut rempli une demande d'asile présentée par un fonctionnaire de la mairie d'Heidelberg, dans le Bade-Wurtemberg, où le visiteur s'était rendu pour déclarer le vol de son portefeuille. En signant ce formulaire, ce célibataire de 31 ans, qui ne parle pas un mot d'anglais ou d'allemand, « a lancé une machinerie dont il ne pouvait plus se sortir », regrette Christoph Schlütermann, un responsable de la Croix-Rouge, qui montre du doigt « la jungle bureaucratique » d'un pays qui a dû gérer l'an dernier l'arrivée de 1,1 million de migrants.

Un demandeur d'asile « pas comme les autres »

Comme pour chaque demande d'asile, le touriste chinois s'est vu confisquer son passeport. Ses empreintes digitales ont été enregistrées et il a passé un examen médical avant d'être envoyé en bus dans un centre pour réfugiés situé à Dülmen, près de Dortmund, à 360 kilomètres d'Heidelberg. Très poli, toujours soigné, ce demandeur d'asile « pas comme les autres », qui demandait chaque jour s'il pouvait récupérer son passeport,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 10 mois

    fantastique , il faudrait faire un film !

  • frk987 il y a 10 mois

    MDR, l'administration n'a pas de frontières, aussi c en Germanie qu'en France.