Allemagne : le mouvement islamophobe Pegida fête ses deux ans

le
0

«Merkel doit partir» : ce slogan qui avait été martelé lors de la venue de la chancelière ce 3 octobre, jour de la fête de la Réunification de l'Allemagne, a été largement repris dimanche dans les rues de Dresde, la capitale de la Saxe à l'est du pays.

 

Entre 6500 et 8500 personnes, selon les estimations du groupe de recherche indépendant Durchgezählt, se sont réunies devant le célèbre opéra Semperoper pour le deuxième anniversaire du mouvement des Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident (Pegida). Elles étaient entre 15 000 et 20 000 il y a un an.

 

Bei Pegida in Dresden demonstrieren heute schätzungsweise zwischen 6500 und 8500 Menschen. Ermittelt per Flächenschätzung (~6000qm) #dd1610 pic.twitter.com/iUxusLApab

— Durchgezählt (@durchgezaehlt) 16 octobre 2016

 

Cette année, Pegida a été contraint d'organiser sa manifestation le dimanche plus tôt que lundi, le jour habituel consacré à ses protestations. La municipalité a condamné les insultes dont avait été victime la chancelière au début du mois alors que l'Allemagne a accueilli quelque 900.000 demandeurs d'asile en 2015. Elle a organisé lundi deux importantes fêtes citoyennes dans la vieille ville. «Pas question question que Dresde soit prise en otage par un mouvement comme Pegida», explique Dirk Hilbert, le maire à une chaîne de télévision locale.

 

Le fondateur condamné

 

A l'automne 2014, des manifestations anti-immigrés avaient lieu tous les lundi soirs. En janvier 2015, le mouvement avait réussi à réunir 25 000 participants à l'une de ses marches. Mais ce nombre a ensuite fortement décliné après que les propos racistes du fondateur du groupe Lutz Bachmann et un seflie où il arborait une petite moustache à la Hitler paru dans la presse allemande.

 

L'ex-dirigeant de Pegida a été condamné en mai pour incitation à la haine, et a dû régler une amende de 10 000 euros pour avoir qualifié ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant