Allemagne : le coût de la transition énergétique critiqué

le
0
Depuis l'arrêt du nucléaire décidé en mars 2011, le pays prend du retard dans ses différents projets d'énergies alternatives.

Et maintenant, même les autorités maritimes ajoutent leur voix au concert de critiques! Le chef du bureau fédéral de la circulation en mer sonne l'alerte sur les socles d'éoliennes qui affleurent à la surface de la mer du Nord. Ces piliers d'aciers représentent des dangers au bord des autoroutes de la mer.

Sur les 25 chantiers d'éoliennes offshore lancés dans l'euphorie de la «révolution verte», un seul a abouti. Les autres ébauches d'éoliennes patientent, en attendant leur raccordement au continent. Le dossier du offshore symbolise la difficulté de l'entreprise: ne manquent ni la volonté ni les capitaux, mais une synchronisation pour acheminer l'énergie du nord au sud. Le ministre de l'Environnement (CDU) Peter Altmaier a beau s'agiter comme un moulin à vent pour réclamer «davantage de coordination», le processus patauge.

T...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant