Allemagne : le "comptable d'Auschwitz" devant ses juges

le , mis à jour le
5
Sur les 6 500 gardes du camp d'extermination d'Auschwitz, une trentaine ont été condamnés.
Sur les 6 500 gardes du camp d'extermination d'Auschwitz, une trentaine ont été condamnés.

C'est un très vieux monsieur de 93 ans qui, à partir de mardi, comparaîtra enfin devant la justice allemande, 71 ans après les faits... Oskar Gröning est accusé de complicité dans le meurtre d'au moins 300 000 personnes à Auschwitz en 1944. Il a 18 ans quand il adhère au parti nazi, 19 quand il s'enrôle volontairement dans les rangs des Waffen SS. Dans le civil, le jeune homme est un employé diligent de la caisse d'épargne. C'est parce qu'il sait manier les chiffres que ses supérieurs l'envoient en 1942 au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. Oskar Gröning est chargé de récupérer les bagages, les vêtements et tous les effets personnels des déportés quand ils débarquent des trains sur la rampe de sélection. Il récupère les objets de valeur, les bijoux, l'argent, et, de retour dans son bureau, il compte soigneusement son butin et l'envoie à Berlin. Oskar Gröning n'a pas fait fonctionner les chambres à gaz, il n'a pas donné d'ordres, il n'a pas malmené les déportés. Il s'est contenté de compter leur argent. C'est pourquoi le magazine Der Spiegel le surnomme "le comptable d'Auschwitz".Petite mainOskar Gröning travaille pendant deux ans à Auschwitz. Mais lors du procès qui s'ouvre mardi dans la petite ville de Lunebourg, dans le nord de l'Allemagne, il ne sera jugé que pour la période du 16 mai au 11 juillet 1944. C'est durant ces deux mois qu'ont eu lieu les grandes rafles des Juifs hongrois : 137 convois transportant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mardi 21 avr 2015 à 13:24

    Son seul crime, il a perdu la guerre. Honte à notre société !

  • alain..c le mardi 21 avr 2015 à 11:51

    C'est surement le plus grand coupable de la dernière guerre ! comme les 80 millions d'allemands de l'époque

  • M4661438 le mardi 21 avr 2015 à 11:05

    ah ces lenteurs de la justice quand même.........

  • M2496916 le lundi 20 avr 2015 à 17:46

    Pourvu que l'on ne demande pas de rendre toutes les affaires!!! vu qu'ils veulent déjà faire payer la SNCF il a interet a avoir encore de la mémoire.

  • frk987 le lundi 20 avr 2015 à 17:38

    devant "ces" juges BRAVO le journaleux qui n'a pas compris la différence entre "ces" et "ses", d'habitude c'est l'AFP, mais là c'est le Point.