Allemagne : le chômage diminue mais la pauvreté augmente

le
3
Allemagne : le chômage diminue mais la pauvreté augmente
Allemagne : le chômage diminue mais la pauvreté augmente

C'est un rapport dont les pouvoirs publics allemands se seraient bien passé. Selon l'édition 2013 de l'enquête d'une importante fédération d'associations d'Outre-Rhin, la pauvreté et les inégalités ont atteint un niveau record en 2012. «L'Allemagne n'a jamais été aussi profondément divisée qu'aujourd'hui», s'est alarmé ce jeudi Ulrich Schneider, le président de cette très respectée organisation qui regroupe environ 10 000 associations actives dans le domaine du social et de la santé.

Dans son rapport présenté à Berlin, la puissante fédération estime qu'«une personne sur sept est pauvre ou menacée de pauvreté», avec un revenu inférieur à 60% du revenu médian. Depuis 2006, le taux de pauvreté est en hausse quasi-constante. En revanche, le chômage diminue. Un signe, selon le président Ulrich Schneider, du «gonflement des emplois à bas salaire, la baisse des emplois à plein temps soumis à cotisations sociales, la hausse du temps partiel et des conditions d'emploi précaires depuis dix ans».

Ainsi, selon l'institut allemand des statistiques Destatis, le pouvoir d'achat moyen des salariés a baissé sur les neuf premiers mois de 2013. La fédération d'associations a donc apporté jeudi son soutien au projet du nouveau gouvernement de coalition d'introduire un salaire minimum universel en Allemagne, soit 8,50 euros de l'heure à partir de 2015.

Le fossé se creuse entre régions riches et pauvres

Par ailleurs, la précarité de certaines régions créé d'immenses disparités: non seulement l'écart entre riches et pauvres «a significativement augmenté», le fossé «entre régions prospères et régions pauvre s'approfondit et s'élargit», selon le président de l'organisation. Le taux de pauvreté dépasse à peine 11% dans les riches Etats régionaux du sud (Bavière, Bade-Wurtemberg) mais dépasse 20% dans plusieurs Etats du nord (Berlin, Brême, Saxe-Anhalt et Mecklembourg-Poméranie Occidentale).

«Des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jsrlak1 le jeudi 19 déc 2013 à 22:32

    1/ Il faut regarder où se situe cette pauvreté... ce sont surtout les länders de l'est anciennement communistes (plus de 20%)2/ Dans les länders de l'ouest, le taux de pauvreté est équivalent au français (11%)3/ Le chômage baisse en Allemagne contrairement à la France et les produits allemands se vendentPS. Je vis en Allemagne

  • M363422 le jeudi 19 déc 2013 à 22:14

    Quand cet aspect était dénoncé ici ou ailleurs,on était traité de suite de germanophobes, d'incapables jalousant la réussite allemande, le "meilleur élève de la classe". Ajoutez à cela les aides aux entreprises allemandes, à travers un très bas coût de l'électricité, voir la gratuité pour certaines,l'emploi de travailleurs déplacés et autres formes de dumping salarial et on commence à comprendre un peu mieux ce qu'il en est du modèle allemand

  • Garasixt le jeudi 19 déc 2013 à 19:23

    Aucun commentaire de la part des pro-teutons nombreux sur ce site, bizarre, l'économie allemande aurait-elle "comme un défaut?"