Allemagne : le chef de la Gestapo enterré dans un cimetière... juif

le
0
Heinrich Müller.
Heinrich Müller.

Certains avaient juré l'avoir vu en République tchèque, alors que d'autres pensaient qu'il avait été capturé par les Russes afin d'être interrogé à Moscou. Heinrich Müller n'a en réalité jamais quitté Berlin. Le chef de la Gestapo a été enterré dans le plus grand secret en mai 1945 dans la fosse commune d'un cimetière... juif. L'information, révélée mercredi par le quotidien populaire Bild, confirme des rumeurs qui courraient depuis plusieurs décennies.Le directeur du Mémorial de la résistance allemande, Johannes Tuchel, affirme avoir trouvé dans des archives des documents prouvant cette hypothèse. Un fossoyeur berlinois nommé Walter Lüders avait ainsi déclaré à la police dès 1963 qu'il avait lui-même inhumé le corps du chef de la police secrète nazi dont il avait vu le visage. Son uniforme contenait également ses états de service avec une photo. Le tabloïd publie en outre un document de la mairie d'arrondissement de Mitte à Berlin, indiquant que Müller avait bien été enterré dans le cimetière juif du quartier. Cette information marque ainsi le point final d'une énigme qui aura duré plus de... 68 ans."On foule grossièrement aux pieds la mémoire des victimes"

Fils d'ouvriers catholiques bavarois, Heinrich Müller a obtenu plusieurs médailles lors de la Première Guerre mondiale, durant laquelle il pilotait un avion de reconnaissance censé repérer des pièces d'artillerie ennemies. En 1919, il rejoint la police...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant