Allemagne-Le boom de la construction se prolonge en 2016

le
0
    * Hausse de 31% des permis de construire au T1 
    * Le nombre de permis accordés à un pic depuis 2004 
    * La construction va continuer à soutenir la croissance 
    * Secteur également dopé par l'aide aux réfugiés 
 
    par Michael Nienaber 
    BERLIN, 20 mai (Reuters) - Le nombre de permis de construire 
accordés en Allemagne sur le marché du logement a bondi de près 
d'un tiers, à 84.000, au premier trimestre 2016, laissant penser 
que le bâtiment  continuera à soutenir le croissance de la 
première économie d'Europe. 
    Selon les données publiées vendredi par l'Office fédéral de 
la statistique, des permis ont été accordés pour la construction 
de 72.335 immeubles d'habitation et la rénovation de 12.454 
bâtiments. 
    Le nombre de permis de construire de "résidences 
hôtelières", qui comprennent notamment les centres d'accueil 
pour réfugiés et demandeurs d'asile, a plus que doublé à 5.149.  
    Le total des permis de construire accordés, soit 84.789, est 
en hausse de 31% sur un an, à son plus haut niveau depuis le 
premier trimestre 2004, ce qui prouve que la bonne tenue du 
secteur de la construction se prolonge cette année. 
    En 2015, le nombre de permis de construire sur le marché du 
logement a atteint près de 310.000, soit un pic de 15 ans. 
Malgré cela, les experts disent qu'il faudrait construire au 
moins 350.000 logements neufs par an jusqu'en 2020 pour combler 
la pénurie de logements à des prix abordables, un phénomène 
aggravé par l'arrivée d'un nombre record de réfugiés. 
    Mais même avant l'afflux de réfugiés depuis l'été dernier, 
il manquait environ 800.000 logements dans les zones urbaines, 
ce qui a provoqué une envolée des prix et des loyers dans les 
grands villes allemandes comme Berlin, Hambourg ou Munich. 
    De plus, le faible niveau des taux d'intérêt encourage les 
Allemands à surmonter leur aversion traditionnelle et à devenir 
propriétaires de leur logement, voire investisseurs locatifs. 
    Une augmentation des dépenses de logement social et des 
incitations fiscales pour les investisseurs qui construisent des 
logements dans les zones urbaines devraient donner un coup de 
pouce supplémentaire au secteur cette année. 
    La construction représente environ 4% du produit intérieur 
brut (PIB) allemand et emploie 2,5 millions de personnes, 
constituant l'un des principaux moteurs de la croissance 
allemande. 
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant