Allemagne: la consommation tire la croissance

le
0
À 0,3%, la hausse de la croissance allemande au troisième trimestre est décevante. Elle est tirée par la demande intérieure et non plus par les exportations qui augmentent moins vite que les importations.

Voilà un sérieux démenti à la procédure lancée cette semaine par Bruxelles contre les excédents excessifs allemands! D'après le détail des chiffres de la croissance allemande au troisième trimestre, tombée à 0,3 %, contre 0,7% le trimestre précédent, le commerce extérieur a eu «une contribution négative» à la croissance du PIB.

En clair, les importations allemandes ont progressé plus vite que les exportations. D'après l'institut de statistiques Destatis, si la croissance a augmenté de 0,3% au troisième trimestre, c'est uniquement «grâce à la demande intérieure». La consommation des ménages est en hausse de plus 0,5% et les dépenses publiques augmentent de plus 0,6%. L'investissement et la construction se portent également mieux qu'au second trimestre, o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant