Allemagne: la charge de la dette publique s'allège encore

le
0
Berlin emprunte de moins en cher sur les marchés; Merkel accroît sa marge de man?uvre financière.

Pour Noël, l'Allemagne a été gâtée. Selon les calculs de la Cour des comptes locale, cités dans la presse, le service de la dette va s'alléger de 20,1 milliards d'euros d'ici à fin 2016. Cette bonne nouvelle est à mettre au crédit de la politique de taux faible de la BCE (Banque centrale européenne). Grâce à sa bonne santé économique, Berlin peut placer à très peu de frais ses obligations, jouissant du statut de valeur refuge en ces temps de crise. Fin novembre, le Trésor fédéral a ainsi emprunté à douze mois à un taux de 0,09%.

Avec cette marge de man½uvre supplémentaire, la grande coalition dirigée par Angela Merkel peut entamer ses travaux avec sérénité. Sa feuille de route prévoit une hausse des dépenses de 23 milliards sur quatre ans, financée par un surcroît mécanique des recettes grâce à la croissance (14 milliards). Le reste doit être dégagé pa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant