Allemagne: l'exécutif minimise l'affaire mais recadre le Parti socialiste

le
0
Jean-Marc Ayrault s'est fendu de deux tweets en allemand pour rassurer la chancelière.

Le projet de texte du PS sur l'Europe a mis la droite et le gouvernement allemands en ébullition. Mais, vu de l'Élysée, tout se passe comme si ce texte, qui dénonce l'«intransigeance égoïste de Mme Merkel», n'était finalement qu'une maladresse sans grande conséquence. «Je ne crois pas que ces questions entrent dans le radar des Français», estime un proche conseiller de François Hollande. «Je ne pense pas que cela ait passé la barrière neuronale du Français», insiste ce conseiller élyséen à propos de ce texte «mal contrôlé et pas assez corrigé». «Tout cela est regrettable, désagréable, inopportun. Mais ce ne sont pas des choses lourdes ou graves, conclut-il. On en parlera encore en début de semaine et après ce sera fini.»

Pas grave? L'exécutif a pourtant allumé tous les contre-feux ce week-end. Objectif: ne pas laisser prospérer l'idée selon laquelle la France pourrait...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant