Allemagne : l'affaire Edathy fragilise la grande coalition de Merkel

le
0
Hans-Peter Friedrich et Angela Merkel, ici en 2011.
Hans-Peter Friedrich et Angela Merkel, ici en 2011.

À qui le tour ? L'affaire Edathy n'en finit pas de fragiliser le gouvernement d'Angela Merkel. Le député social-démocrate (SPD), qui est soupçonné d'avoir commandé sur la Toile auprès d'une société canadienne des vidéos et des photos de mineurs dénudés, a déjà provoqué la démission, vendredi, du ministre de l'Agriculture, Hans-Peter Friedrich, accusé de violation du secret de l'instruction. Mais d'autres têtes pourraient bien tomber dans les prochains jours.Sebastian Edathy était considéré comme l'une des étoiles montantes de l'opposition. Son travail à la tête d'une commission d'enquête parlementaire sur une série de meurtres racistes en Allemagne, qui avait fait neuf victimes dans les années 2000, l'avait placé sur le devant de la scène politique allemande. L'an dernier, le nom de ce sociologue né d'un père originaire d'Inde est toutefois apparu sur une liste de suspects impliqués dans un réseau de pornographie infantile. Informé de cette enquête, Hans-Peter Friedrich, qui était à l'époque ministre de l'Intérieur, a cru bon d'alerter en octobre dernier les responsables du SPD. Ce membre de l'aile bavaroise du parti conservateur (CSU) aurait notamment prévenu personnellement Sigmar Gabriel, le président du parti social-démocrate, aujourd'hui ministre de l'Économie et vice-chancelier fédéral. Effet dominoOfficiellement, rien n'aurait filtré de cette rencontre, mais les enquêteurs se demandent alors pourquoi la police...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant